Suivez-nous !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le groupe Biathlon est ouvert à partir de la catégorie U15.
Il permet le tir à 50m encadré par notre coach Florie Vigneron.
Les scéances de tir ont lieu sur l'Espace Biathlon de Correncon ou sur notre pas de tir de Bois Barbu.
Une cotisation club spécifique est nécessaire pour couvrir les frais inhérents à la pratique de l'activité. Seuls les membres à jour de leur cotisation au Groupe Biathlon peuvent participer aux séances de tir à 50m (en général les samedi après-midi et parfois certains mercredi après-midi).

Des reponses aux questions que vous vous posez concernant la pratique du biathlon

 
 
 
A partir de quel âge peut-on pratiquer le Biathlon ?
Cela dépend d’une part des clubs et d’autre part du type d’arme bien sûr.
Deux types de carabines sont utilisées couramment au sein des clubs : les carabines à air comprimées pour le tir à 10 mètres dont l’usage est ouvert à tous et les carabines 22 Long Rifle  pour le tir à 50m dont l’utilisation n’est possible qu’à partir de la catégorie U15 (à partir de 13 ans).
Au sein du CSN le tir démarre, pour les enfants qui le souhaitent, à partir de la catégorie U11 régulièrement les mercredi soir. Les U9 tirent de temps en temps au fil de l’année très occasionnellement.
 

Est-il possible de ne faire que du Biathlon ?
Jusqu’à la catégorie U15 la réponse est non. Le biathlon, comme son nom l’indique, est un sport qui combine le tir et le ski. La performance à skis est aussi importante que celle derrière la carabine. Or l’apprentissage et la performance en skate passe par une pratique du style classique. La politique fédérale incite donc vivement à la polyvalence des athlètes jusqu’à la catégorie U15. C’est pourquoi au sein du club tous les jeunes, jusqu’à la catégorie U15, pratiquent autant le ski de fond que le biathlon et participent aux deux circuits des compétitions régionales. Ce n’est qu’à partir de la catégorie U17 qu’ils peuvent se spécialiser pour l’une ou l’autre des deux disciplines. Néanmoins les jeunes U15 qui le souhaitent peuvent commencer à tirer à la 22LR ; les autres tirent à la carabine à air comprimé à 10m.
 

Où peut-on pratiquer le tir à 50m ?
Le tir à 50m à la 22 LR est très réglementé. Il n’est possible de tirer que sur un pas de tir homologué par la Fédération. Il faut donc être licencié dans un club affilié pour y avoir accès. Un licencié mineur ne peut tirer sur un pas de tir que s’il est accompagné d’un adulte titulaire du diplôme d’Accompagnateur de Tir à 50m. Ce diplôme s’obtient à l’issue d’une formation dispensée par le comité chaque automne.
Au sein du club la pratique du tir est encadrée par un entraîneur diplômé d’état et ancienne compétitrice de (très) haut niveau !...
 

Est-on obligé d’acheter une carabine ?
Aujourd’hui oui pour le tir à 50m à la 22LR … à moins de trouver un biathlète ayant pris sa retraite mais ne souhaitant pas se séparer de sa carabine et qui est prêt à la louer. Cela existe !
L’achat d’une carabine est un investissement notable. Une carabine neuve coute environ 4000€. Il est possible d’en trouver d’occasion pour un budget légèrement inférieur. La somme est conséquente mais la revente est facile et la décote très faible. Il est fortement conseillé par les entraîneurs d’équiper un enfant qui souhaite tirer à 50m dès la catégorie U15. En effet l’entraînement passe par des exercices de tirs ”à secs” à pratiquer à la maison ; il est donc important que l’enfant puisse profiter de son arme à ce moment.
 

Ou acheter une carabine 22LR ?
Les différents moyens pour se procurer une carabine sont les suivants:
  • trouver une carabine d'occasion revendue par un biathlète qui arrête sa carrière ou qui souhaite se consacrer exclusivement au fond (c'est le cas de certains à partir de la catégorie U17).
  • acquérir une des quelques carabines 22LR d'occasions (nombre de plus en plus limité) revendues par le comité. Prendre contact avec Thierry Dusserre
  • acheter une carabine neuve. Nous vous conseillons de contacter Atheletics 3D nouvelle société créée par Clément Jacquelin ancien biathlète du club

Quelles sont les formalités administratives à l’acquisition d’une carabine ?
Il est possible d’être propriétaire de sa carabine à partir de l’âge de 13 ans. Une demande de déclaration d’acquisition pour un mineur est à réaliser auprès du service des armes à feu de la préfecture. La liste des pièces à fournir est la suivante :
  • La déclaration d’acquisition
  • les pièce d’identité du mineur et d’un parent
  • une copie du livret de famille
  • une attestation, sur papier libre, du parent autorisant son enfant à acquérir une arme
  • une attestation, sur papier libre, de résidence de l’enfant au domicile de ses parents
  • la licence de la fédération française de ski
  • un certificat médical de moins de deux mois de non contre-indication à la pratique du tir en compétition et à l’utilisation d’une arme

Tous ces documents sont à transmettre à l’adresse suivante : pref-armes@isere.gouv.fr
Vous pouvez y poser toutes vos questions, en générale les réponses arrivent vite !
Même si ces démarches peuvent paraître fastidieuses, il n’en est rien et il est impératif de faire la déclaration au nom de l’enfant plutôt que de l’un de ses parents.
Le règlement d'accès aux sites de biathlon (http://​www.​ffs.​fr/​pdf/​reglements/​REGBIATH/​FFSreg-​biat4c.​pdf) stipule que "toute arme ne peut être utilisée que par la personne pour laquelle elle est déclarée". Il existe certes des exceptions pour les mineurs, mais pour être tout à fait tranquille il est indispensable de faire cette déclaration.
Bien entendu les papiers de l’arme devront voyager avec elle notamment lors des déplacements du club (il arrive régulièrement que l’on ait à passer la frontière suisse pour aller dans le Jura !).
 

Quel entretien y’a-t-il à faire sur une carabine 22LR ?
L’athlète doit régulièrement démonter son canon pour le nettoyer et enlever les résidus de poudre qui s’y trouve. Il faut également le sécher après chaque séance humide. Des vidéos et documents existent pour préciser tout cela. Il faut s’y astreindre, le tir demande de la précision, ce n’est pas avec une arme toute rouillée que l’on se fait plaisir !
Avant chaque course on vérifie bien sûr tous les serrages.
 

Comment stocker ma carabine à la maison ?
La carabine se stocke dans sa caisse (laquelle est un accessoire obligatoire) avec la culasse démontée et rangée à part. Ce dernier point est fondamental. Il est même souhaitable que la culasse soit détenue par les parents. Cela impose de bien vérifier qu'on ne l'oubli pas avant chaque entraînement mais c'est une garantie de sécurité indiscutable.
 

Comment transporter sa carabine ?
La carabine se transporte obligatoirement dans sa caisse que ce soit dans un transport public ou dans un véhicule particulier. La culasse sera démontée et stockée à part (ancienne trousse dans un sac à dos ou dans la poche de la housse, elle peut être protégée en la mettant dans une chaussette par exemple). En aucun cas on ne transporte sa carabine dans sa housse (accessoirement elle est ainsi protégée des chocs). Le transport sur les épaules dans la housse est autorisé sur les sites agréés (le stade de Corrençon par exemple ou il est possible de se rendre du parking au pas de tir avec la carabine sur le dos). Remarque : la housse doit être équipée d'une "fenêtre" transparente pour pouvoir rapidement contrôler que la culasse est effectivement démontée.
 

Quels documents dois-je prendre avec moi lorsque je pars en déplacement ?
Pièce d'identité personnelle
Photocopie des papiers de la carabine
Licence
Et dans le cas d'un déplacement à l'étranger (passage en Suisse par exemple pour aller dans le Jura), pour les mineurs une autorisation de sortie du territoire et une copie de la CIN des parents.
 

Comment devient-on un champion ?
S’il existait une recette on serait bien content de la connaître ! … Cela dit tous les athlètes actuellement en équipe de France sont passés par des clubs et ont démarré le tir pendant leurs jeunes années. Exactement comme le propose le CSN. Le parcours fédéral de performance repose donc sur les clubs jusqu’à la catégorie U15. Au-delà de cette catégorie les athlètes les plus performants peuvent rejoindre le Pôle Espoir du Comité Régional (le Comité du Dauphiné pour ce qui nous concerne). Ils sont alors pris en charge par celui-ci et bénéficie d’une cursus scolaire adapté (les classes de lycée sont réalisées en 4 ans). Après le comité, ce sont les équipes nationales et les structures qui vont avec.
 

Comment intègre-t-on le Pôle Espoir du Comité ?
La sélection se fait sur un classement national établi lors de la 2ème année U15. Ce classement est basé sur les courses des Summer Biathlon de l’automne et sur la manche nationale de la fin de l’hiver. Sur la base de ce classement la FFS donne aux 10 premiers le statut d’Espoir National qui donne automatiquement le droit à l’entrée dans les équipes des Comités. La FFS donne, de plus, un avis favorable à l’entrée au Pôle Espoir aux athlètes classés entre les 11ème et 20ème place. Le nombre d’athlètes rejoignant le Pôle Espoir en Biathlon varie d’une année à l’autre mais ce sont en général autour de 4-5 athlètes qui y ont accès.
Détail non négligeable : la saison au Pôle Espoir coute entre 4 et 5000€.
Cas particulier des 3ème CIE : Le Comité du Dauphiné donne la possibilité à des jeunes d’intégrer ses équipes dès la classe de 3ème. Les 4 meilleurs garçons et filles du Dauphiné peuvent postuler. Le classement est établi sur les manches nationales et régionales de fond et de biathlon.
 

 
Vous trouverez les réponses à beaucoup de vos questions sur le site de FFS (http://​www.​ffs.​fr/​biathlon).

Nos soutiens

Nous remercions nos soutiens institutionnels qui permettent par leur aide le développement du groupe Biathlon à 50m :
- la région Rhône-Alpes Auvergne
- le conseil général de l'Isère
- le CNDS
- la Communauté de Communes du Massif du Vercors qui nous donnne accès à l'Espace Biathlon, Ski Roue du Vercors
- et la Mairie de Villard de Lans.
 
ainsi que tous nos sponsors privés.